Depuis 1919

image_full_depuis1919
Les chefs d’entreprises de la Métallurgie, fabricants et sous-traitants de matériel de guerre, furent les premiers professionnels à s’organiser dans un groupement légal constitué : durant la première guerre mondiale, les industriels ne se réunissaient que pour de simples rencontres informelles. Le premier syndicat dont les statuts furent déposés le 19 juin 1917 rassemblait une centaine d’entreprises de matériel de guerre.
    • Ayant fait la démonstration de son intérêt, Il allait très vite persuader l’ensemble des industriels de la Métallurgie de se regrouper professionnellement. Le 26 mai 1919 une Assemblée Générale des chefs d’entreprises prononçait sa dissolution et créait le « Syndicat des Entreprises Métallurgiques et Connexes de Marseille » ouvert à toutes les entreprises de la Métallurgie, et dont la dénomination ne lui a pas empêché d’étendre son action bien au delà de la ville de Marseille. Pour permettre aux entreprises de travailler utilement dans le syndicat, ses statuts prévoyaient la constitution de « groupes corporatifs », réunissant les entreprises inscrites d’après la nature de leur activité. Mais le 27 juin 1922 une nouvelle modification intervenait : le syndicat devenait la Fédération des Industries Métallurgiques et Connexes de la Région marseillaise.
    • Cette forme corporative est celle que nous lui connaissons actuellement et la décision du 15 juillet 1941 ne fit que modifier l’appellation en « Chambre Syndicale des Industries Métallurgiques des Bouches-du-Rhône ».
    • Au-delà de cette évolution interne du groupement, il faut remarquer la facilité avec laquelle il réussit à s’implanter. Forcés de se regrouper par des circonstances exceptionnelles, les industriels réalisèrent rapidement l’intérêt d’une telle association. Le syndicat, qui constitue une union durable de personnes, institué dans un but autre que la recherche de bénéfices se distingue de l’association par son objet spécifique et précis : la défense d’intérêts professionnels. En 1994, la Chambre Syndicale de la Métallurgie des Bouches du Rhône s’est appelée UDIMETAL Provence « Union des Industries Métallurgiques Electriques et Electroniques de Provence ».
Depuis Octobre 2001, UDIMETAL Provence s’appelle :
UIMM Provence « Union des Industries et Métiers de la Métallurgie Provence ».

 

Depuis le 1er juillet 2016, l’UIMM Provence a fusionné avec l’UIMM Var pour constituer l’ UIMM Alpes-Méditerranée « Union des Industries et Métiers de la Métallurgie Alpes-Méditerranée ».